Excite

Cacher sa calvitie ou retrouver ses cheveux ?

La plus fréquente forme de calvitie ou alopécie androgénétique touche fatalement 70 % des hommes, car elle est liée à testostérone. Néanmoins, les femmes voient souvent leurs cheveux s'éclaircir après la ménopause et il existe des calvities liées à des ennuis de santé. La chevelure recèle une symbolique qui pousse l'être humain à vouloir cacher sa calvitie par tous les moyens.

Très provisoire : le camouflage

Pour cacher leur calvitie, les hommes ont pendant longtemps pratiqué le camouflage. C'est-à-dire qu'ils prenaient le temps, chaque matin, de les redistribuer une mèche par ci, une mèche par là et de les faire tenir avec un produit fixant. Souvenons-nous de la grande mèche partant d'une oreille, faisant le tour du crâne pour aboutir sur l'autre oreille, tenant à grand renfort de brillantine, chère à certains personnages publics.

Le camouflage a évolué et les fabricants de produits capillaires proposent aujourd'hui des bombes pour teindre le cuir chevelu en dessous des cheveux rares. Mais il paraîtrait qu'un gros progrès ait été fait en ce domaine avec un produit contenant de la teinture et des fibres de coton que l'on saupoudre sur la partie dégarnie. Il semblerait, à la vue des vidéo publicitaires que l'effet soit satisfaisant.

En sérieux progrès : le complément capillaire

Du camouflage, les hommes d'autrefois passaient à la moumoute, le plus souvent partielle. Selon sa qualité et l'habileté du perruquier l'effet était plus ou moins réussi. L'inconvénient du complément partiel est de ne pas s'éclaircir comme le fait invariablement la couronne de vrais cheveux à laquelle il vient se rajouter. De la sorte, certains hommes ont préféré se raser complètement le crâne, pratique très fréquente de nos jours.

Mais dans ce domaine aussi il semblerait que de gros progrès aient été accomplis avec l'"intégration de cheveux jetable", procédé connu aussi sous le nom de "cheveux de contact". Les cheveux sont fixés sur une pellicule très fine fixée par un professionnel pour une durée de 6 semaines. Toute activité peut être exercée avec ce type de complément capillaire.

Définitifs : les implants

La plus ancienne méthode de greffe capillaire est la FUT (Follicular Unit Transplant). Il s'agit de prélever une bande de cuir chevelu d'un centimètre de large dans la nuque. Cette bande est ensuite divisée en greffons qui sont réimplantés sur la zone dégarnie. Cette méthode laisse une cicatrice en arc derrière la tête qui se voit lorsqu'on porte les cheveux très courts.

Mais une nouvelle méthode a été mise au point : la FUE (Follicular Unit Extraction). Les greffons sont prélevés un à un avec un microbistouri circulaire et replantés immédiatement sur la zone dégarnie. Selon la surface de cette dernière plusieurs séances sont nécessaires.

La recherche aurait découvert le moyen de faire repousser les cheveux

Les procédés décrits sont, dans l'ordre, de plus en plus indécelables, de plus en plus durables et de plus en plus chers. Ne pouvant compter sur les produits miracles garantissant la repousse vendus actuellement qui sont, aux dires de tous les médecins, inefficaces et probablement dangereux, on peut espérer en la recherche. Les chercheurs aurait, en effet, obtenu des résultats encourageants en travaillant sur les cellules souches. Si cela s'avère, les hommes n'auront plus à chercher à cacher leur calvitie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017