Excite

Exit les poils du nez : tout savoir sur l’épilation nasale

La forte pilosité nasale peut devenir une source de gêne aussi bien chez la femme que chez l’homme. Il faut reconnaitre aussi que les brins de poils épais sortant des narines sont loin d’être considéré comme un atout séduction. Heureusement qu’il existe plusieurs solutions pour en venir au bout de ces poils disgracieux. Voici quelques méthodes d’épilation du nez.

La pince à épiler

L’épilation du nez à l’aide d’une pince à épiler est une excellente solution pour se débarrasser de quelques poils qui dépassent les narines. Elle est plutôt conseillée aux personnes qui n’ont pas une forte pilosité nasale. Pour atténuer la douleur et éviter l’irritation des muqueuses nasales, il faut retirer les poils un à un. Cette méthode présente l’avantage de garantir un résultat durable vu que les poils sont entièrement déracinés.

L’épilation du nez au rasoir

Pour ceux qui ne supportent pas la douleur à l’arrachage avec une pince à épiler, il existe une autre alternative : l’utilisation d’un rasoir spécialement conçu pour l’épilation du nez. Disponible dans les grandes surfaces et les commerces de proximité, cet accessoire dispose d’un embout arrondi adapté à la taille normale d’une narine. Complètement indolore, cette solution ne garantit pas toutefois un résultat durable, car au bout de deux jours, les poils peuvent réapparaître avec probablement plus d’épaisseur.

Les ciseaux

L’utilisation des ciseaux se fait de la même manière qu’avec les pinces à épiler. Il faut juste être habile avec ses mains pour éviter de se blesser. Quant au résultat, cela peut durer quelques jours, vu que les poils ne sont pas arrachés à la racine.

Épilation nasale : quels sont les risques ?

En plus d’être esthétique, l’épilation du nez offre un certain confort dans la respiration. Il faut cependant savoir que les poils du nez sont des protecteurs naturels contre les pollutions extérieures. Ils empêchent les bactéries microscopiques de pénétrer dans notre appareil respiratoire et si on les enlève on s’expose plus aux agents bactériens. De plus, l’arrachage des poils peut entrainer des risques d’inflammations des muqueuses nasales tandis que les accessoires non stérilisés peuvent devenir sources d’infections.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017