Excite

L'art et la manière de porter le smoking

Acheté ou loué, le smoking est la pièce maîtresse des cérémonies, des cocktails, des soirées... Le smoking est différent du costume. Il ne se porte pas n’importe quand. A l’origine, il était une veste d’intérieur portée par les Britanniques qui fumaient le cigare. Il a ensuite été porté par le Prince de Galles et a remplacé la queue de pie.

Les hommes peuvent choisir entre deux types de smoking, selon leur morphologie ou encore l’occasion. Celui avec une veste droite ou une veste croisée. Cette dernière correspond au modèle Capri qui perpétue les traditions du XIXème siècle.

La veste droite est tout de même différente du costume droit car le revers de la première présente une forme arrondie. Ce smoking est surnommé smoking Deauville car il est obligatoire dans le casino de la station balnéaire. Doté d’un bouton, il possède un col châle ou des revers crantés, anguleux et larges. Une ceinture permet de cacher le blanc de la chemise, toujours en popeline.

La ceinture de smoking est également un choix de celui qui le porte, tout comme les cache boutons de la chemise. Le col cassé est indispensable pour bien souligner le noeud papillon qui doit être impeccablement fait et qui demande pas mal de dextérité, de savoir-faire pour être droit.

Le smoking se démocratise et colle aux tendances musicales, grâce à un esprit rock. La veste, un bouton et col châle, se porte avec un t-shirt noir près du corps, dans une matière noble, des boots et un jean slim.

Celui-ci ne sera pas porté par tout le monde mais peut-être que les rappeurs vont adorer le smoking jouant à fond la carte du bling-bling puisque les accessoires seront voyants, comme un noeud papillon maxi, des chaussures à clous dorés et une veste colorée, surtout pas noire ou blanche.

Véritable pièce élégante, le smoking se porte noir et non blanc, accompagné d’une chemise blanche, de boutons de manchettes et d’un noeud papillon noir. Car le noir flatte une silhouette, le teint et amincit. La pochette, dépassant de la poche du smoking, est blanche ou s’associe à la robe de la partenaire. Elle peut être remplacée par la boutonnière.

Le smoking revisité selon Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent a détourné le smoking masculin pour en faire un des vêtements emblématiques de son vestiaire féminin. Il a été ensuite repris par les grandes maisons de haute couture et de prêt à porter. Pour les femmes, il se déstructure, tout en possédant son esprit initial, il est porté dans de nombreux coloris.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017