Excite

Le polo Lacoste a toujours la cote à 80 ans

A 80 ans, le polo Lacoste a révolutionné le vestiaire du sport avant de devenir une icône du quotidien reconnu sur toute la planète. Le vêtement est encore aujourd'hui le garant économique de la société. Il se vend chaque année quelque 12 millions de polos Lacoste dans le monde sur un total de 35 millions de pièces textiles Lacoste.

Pour les 80 ans, le groupe va d'ailleurs en faire la vedette de sa nouvelle campagne de publicité. « Il était important de montrer notre produit iconique qu'on n'avait pas vu depuis longtemps. Tout le monde le connaît oui, mais c'est bien de le mettre en avant ! » déclarait il y a peu le nouveau patron de Lacoste, l'Espagnol José Luis Duran.

Lacoste, c'est 1,8 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012 et 10 000 employés, dont 1200 en France (à Troyes notamment). Le groupe suisse Maus a racheté 100% du capital pour un montant chiffré à 1 milliard d'euros en novembre dernier.

Le polo est né de l'imagination du champion de tennis René Lacoste surnommé le « Crocodile ». Il s'est inspiré des chemisettes des joueurs de polo à manches courtes et sans col pour élaborer un modèle dont l’emblème est devenu légendaire : un crocodile vert brodé à hauteur du cœur. La production démarre en 1933.

Né à Troyes, berceau alors de la bonneterie, le polo y est toujours fabriqué, même si, mondialisation oblige, il l'est aussi au Maghreb, en Europe de l'Est, ou dans le sud-est asiatique et en Amérique latine. Longtemps blanc, le polo est décliné aujourd'hui en une cinquantaine de couleurs, le stretch s'est invité pour lui apporter plus de souplesse, tandis que les modèles ont quitté les courts de tennis pour s'immiscer dans la vie quotidienne.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017