Excite

Rolex et sa Daytona s'exposent au Bon Marché Rive Gauche

Rolex est la marque emblématique de ceux qui ont le pouvoir et l'argent. Elle orne les poignets de nombreux dirigeants d'entreprise et de gouvernement. La Rolex a souvent un côté bling-bling qui ne joue pas en sa faveur. Mais Rolex, entreprise suisse, est mondialement reconnue grâce à ses performances et sa fiabilité dans l'univers de la montre de luxe.

Si son modèle phare est l'Oyster, c'est surtout l'Oyster Perpetual Cosmograph Daytona qui profite d'une belle mise en avant grâce au Bon Marché Rive Gauche, lors d'une exposition qui se déroule jusqu'au 26 octobre et qui met en scène les cinquante ans d'histoire d'une montre qui n'a pas pris une ride.

La Daytona est au sommet des ventes. Elle a évolué, certes, mais n'a pas subi de si grandes transformations. Elle est le chronographe emblématique des coureurs automobiles.

Les visiteurs du Bon Marché Rive Gauche profiteront d'un voyage dans le temps, initié par la marque de luxe. Ils verront des photographies d'archives, des textes, des films et une douzaine de modèles, dont quatre pièces vintage venant de la collection historique de l'entreprise. L'histoire de la Daytona débute en 1963 lorsque la filiale américaine demande à ce que le nouveau chronographe prenne le nom du célèbre circuit, aux pistes de sable, et aux nombreux records de vitesse. Paul Newman portait cette montre au quotidien. D'ailleurs, le cadran Paul Newman, est une pièce de collection. En 1980, le boîtier de la montre s'élargit et reçoit un mouvement mécanique. En 2000, elle devient pratiquement indestructible avec le calibre 4130. En 2013, elle s'habille de platine.

Pour tous ceux qui ont les moyens, rendez-vous à Genève le 10 novembre 2013 pour une vente aux enchères, Rolex ­Daytona Lesson One 1963-2013, de cinquante modèles cultes, dont celui porté par Jean-Paul Belmondo dans Peur sur la ville et estimé entre 60 000 et 120 000 francs suisses.

Rolex est le fournisseur officiel de nombreux tournois de tennis. Mais depuis quelques semaines, il est devenu le chronométreur officiel des courses de Formule 1, montant du contrat inconnu mais très certainement à plusieurs zéros.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017